Coach & Leadership : les styles de leaders

Cette série d’articles s’éloigne un petit peu de la thématique centrale du site qu’est le gardien de but de Handball, mais le contenu propose plusieurs outils intéressants pour l’encadrement, qu’il s’agisse d’un joueur ou d’une équipe. Il s’agit d’une présentation de plusieurs concepts scientifiques fondamentaux pour le management d’une équipe sportive, issus donc d’articles scientifiques, majoritairement rédigés en Anglais. J’insérerai les références ainsi que l’accès direct à l’article s’ils sont en libre accès sur Internet.

Si on se mettait autour d’une table et qu’on marquait sur un tableau tout ce qui nous passe par la tête quand on entend le mot « leadership », on arriverait probablement à un résultat similaire à celui-ci, bourré de noms et de verbes qui partiraient dans tous les sens, et on pourrait discuter des heures et des heures avec grand intérêt des liens qu’il pourrait y avoir entre plusieurs de ces notions.

brainstorming_leadership

Cette série d’articles vise à articuler certains de ces termes, couramment employés dans le monde sportif, en s’appuyant sur des travaux scientifiques qui ont façonné les conceptions actuelles de l’intervention, du management, de la communication dans le domaine du sport. La présentation ici faite n’est absolument pas à prendre pour une vérité unique. Le but est simplement de faire un lien entre ce que nous pouvons rencontrer tous les jours, que ce soit dans notre club, au travail, voire même dans notre foyer, et de le caractériser précisément grâce à des cadres scientifiques, pour élargir notre réflexion sur plusieurs points.

 

Allons-y pour le premier thème de cette série d’articles sur le leadership du coach au handball :

Les styles de leaders

 

Pour commencer, souvenez-vous d’un entraîneur, d’un professeur, ou d’un supérieur qui vous a particulièrement marqué, en bien ou en mal. Une fois que le cobaye est identifié, demandez-vous pourquoi vous l’adoriez, ou pourquoi vous le détestiez… J’ai fait cet exercice avec mes étudiants en de première année de STAPS pour démarrer le cours sur le leadership en sport, et les réponses ont fusé en moins de deux secondes : « Il était drôle », « Il criait tout le temps », « Il nous donnait de bons conseils », « Il nous écoutait », « Il imposait tout, tout le temps », « Il n’y avait que la victoire qui lui importait », « Il était toujours très calme », « Il nous engueulait », « Il organisait des sorties de temps en temps », etc…

Pour caricaturer, on distingue vite deux types de leader : le gentil et le méchant, celui qui crie et celui qui est calme, celui pour qui la performance importe et celui pour qui c’est plutôt les progrès, celui qui est à l’écoute des autres et celui qui impose son point de vue… La liste des oppositions peut encore s’allonger…

Ces deux styles de leadership en sport ont été appelés par Weinberg et Gould (2003) « Style démocratique » et « Style autocratique ». Plus précisément, un entraîneur qui favorise la discussion entre lui et les joueurs, qui les sollicite pour fixer des objectifs, pour déterminer des plans stratégiques ou tactiques, et qui est globalement centré sur le bien-être des joueurs et les relations humaines est qualifié d’entraîneur au style démocratique. A l’inverse, celui qui impose son point de vue, ses décisions, qui organise tout, agit seul, et qui, de manière générale est centré sur l’activité et notamment la volonté de performer, a un style de leadership dit autocratique.

356114-evgeny_trefilov onestapenseur

La première définition du leadership qui a été proposée par un chercheur est la suivante : Le leadership est un « processus comportemental visant à influencer les individus et les groupes pour atteindre des objectifs fixés » (Barrow, 1977). Le leadership est bien une compétence, on reconnaît un leader aux actions qu’il effectue, aux comportements qu’il a.

Si la proposition manichéenne de Weiner et Gould vous semble trop restreinte et peu représentative, il existe d’autres chercheurs qui ont proposé plusieurs déclinaisons au leadership, plusieurs styles, comme Chelladurai (1978, 1990, 1993) par exemple. Il estime que le leadership en sport est dynamique, base sur des interactions entre le leader, les membres du groupe et les contraintes des situations vécues par chacun ou l’ensemble du groupe. Avec un collègue nommé Saleh, il a élaboré en 1978 et 1980 un questionnaire pour mesurer 5 dimensions du leadership. Ce questionnaire a été scientifiquement validé. Il est rédigé en Anglais et s’appelle le Leadership Scale for Sport (LSS). Les cinq mesures du leadership sont plus précisément : la communication d’instructions relatives à la performance (critères de réalisations et de réussites, conseils…), la communication de retours positifs (reconnaître et récompenser le travail bien fait), la création ou le maintien d’un environnement agréable (avoir de bonnes relations entre les individus), les comportements démocratiques (faire participer les joueurs aux prises de décisions), et les comportements autocratiques (garder son indépendance d’entraîneur et tout gérer seul).

A vous maintenant de vous demander comment vous vous positionnez au regard de ces différentes dimensions et quel type de leader vous pensez être !

Je n’ai pas de version Française du questionnaire LSS. Si un lecteur bilingue veut mettre ses compétences linguistiques à contribution, je l’ajouterai avec plaisir sur cette page, et vous pourrez le faire remplir à vos joueurs/joueuses si vous êtes curieux 😉

Pour aller plus loin : document PDF sur le leadership (formation en management)

Références :

Weinberg, R. S., & Gould, D. (2003). Foundations of sport and exercise psychology (3rd ed). Champaign, IL: Human Kinetics.

Barrow, J. (1977). The variables of leadership. A review and conceptual framework. Academy of Management Review, 2, 231-251.

Chelladurai, P. (1978). A contingency model of leadership in athletics. Unpublished doctoral dissertation, University of Waterloo, Canada.

Chelladurai, P. (1990). Leadership in sports: A review. International Journal of Sport Psychology, 21, 328-354.

Chelladurai, P. (1993). Leadership. In R. N. Singer, M. Murphey, & L. K. Tennant (Eds.), Handbook of research on sport psychology (pp. 647-671). New York: Macmillan.

Chelladurai, P., & Saleh, S. (1978). Preferred leadership in sports. Canadian Journal of Applied Sport Sciences, 3, 85-92.

Chelladurai, P., & Saleh, S. (1980). Dimensions of leader behavior in sports: Development of a leadership scale. Journal of Sport Psychology, 2, 34-45.

Partager ce contenuShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
%d blogueurs aiment cette page :