Répéter les exercices ou en proposer de nouveaux ?

Que vaut-il mieux faire ? Répéter les mêmes exercices sur un certain temps ? En proposer des nouveaux régulièrement ?

Répéter les mêmes exercices permet au gardien de but d‘évaluer sa progression et renforcer ses acquis puisqu’il peut comparer ses performances sur un même exercice entre l’entraînement n et l’entraînement n-1, mais il s’ennuiera peut-être rapidement puisqu’il saura avant même d’arriver à l’entraînement, ce qu’il y fera.

A l’inverse, proposer de nouveaux exercices pourrait le stimuler, entretenir sa curiosité et sa motivation à découvrir de nouveaux exercices, mais en changeant souvent le contenu des exercices, ce qu’il découvre ne sera pas un apprentissage définitivement acquis.

Face à ce problème, il est intéressant d’apprendre à faire évoluer les exercices qu’on met en place, en modifiant des variables (durée, taille du terrain, matériel..) ou en proposant des variantes (modifier la règle pour travailler autre chose).

Dans les fiches pédagogiques présentées sur le site, les variantes et variables sont systématiquement listées.

Pour rappel, chaque exercice possède un ou deux objectifs qui peuvent être le développement de la motricité (ex : équilibre, coordination, dissociation) , d’une technique (ex : déplacement, parade, remise en jeu), d’une tactique (ex : induire un impact de tir, lire le jeu). Ces objectifs sont les apprentissages que l’on veut que le gardien crée (ex : se déplacer rapidement en gardant son équilibre, provoquer un tir à gauche et réagir avec une parade pertinente).

Selon le type de séance et le type de public que l’on a, l’entraînement s’organisera différemment.

  • Quand on initie des gardiens de but à ce qui peut se faire spécifiquement comme travail à ce poste, il est judicieux que les exercices soient nombreux (montrer plusieurs axes de travail possibles), et qu’ils présentent une variable ou variante (montrer qu’un exercice n’est pas figé mais qu’il peut évoluer) :Exemple : (vidéos présentes dans les fiches péda « motricité »)
  • Objectif 1 – Développer la motricité des membres supérieurs (dissociation / coordination)
  • Objectif 2 – Développer la motricité des membres inférieurs (dissociation / coordination)
  • Objectif 3 – Développer la prise d’informations
  • Objectif 4 – Faire un arrêt contrôlé (technique de parade)

    Exercice A (obj. 1 et 3) Face à face, à l’arrêt, 1 ballon chacun. Echange de ballons sans que les ballons ne se croisent ou tombent au sol (un ballon qui reste du côté droit, un ballon qui reste du côté gauche). Passes et réceptions d’une seule main.
    – Variables : distance entre les GB, taille des ballons.
    – Variantes possibles : déplacement en marchant/courant en avant/arrière/dans slalom avec un ballon échangé au pied (ajout de la coordination/dissociation des membres inférieurs -> objectifs 1, 2 et 3), défi de rapidité entre binômes (10 passes à faire le plus vite possible, ou demi-terrain à parcourir le plus vite).

    Exercice B (objectif 1 et 3)
     Face à face, à l’arrêt, 2 balles de tennis chacun. Un travailleur, un directeur. Même principe pour les passes. Exemple : le GB directeur lance la balle qu’il a dans sa main droite, à rebond, le GB travailleur prend l’info et transmet la balle qu’il tient dans sa main gauche par une passe aérienne pour pouvoir prendre, avec cette main devenue libre, la balle qui arrive à rebond.
    – Variable : distance entre les GB, taille et texture des balles
    – Variantes possibles : si le GB directeur fait une passe aérienne alors le GB travailleur doit en faire une à rebond, ajouter un déplacement pour le GB travailleur, croiser les lancers (la main droite envoie vers la gauche), ajouter de l’incertitude en ne lançant pas systématiquement une fois à gauche, droite, gauche, droite.Exercice C (objectif 2) Individuellement, une échelle de motricité (ou couloirs de badminton) (vidéos dans les fiches péda « motricité »)
    – Variables : sens de déplacement (avant, arrière, côté)
    – Variantes possibles : par 2, GB travailleur effectue l’exercice, l’autre lui fait une passe de temps en temps (objectifs 1, 2 et 3). Balle récupérée à une main, du côté où elle arrive (variable : balles tennis, ballons..).Exercice D (objectif 4) : Colonne de tireurs au centre, impacts en bulle haute, repère au sol (craie ou tracé permanent). Le GB doit faire en sorte que le ballon tombe devant lui sur le repère, (pour éviter qu’il sorte de la zone). Il récupère le ballon et le rend au tireur. (vidéo dans fiche péda)
    – Variable : puissance du tir, taille du repère au sol..
    – Variantes possibles : disposition des tireurs autour de la zone.
  • Quand on forme des gardiens régulièrement pendant une saison ou plus, il est plus intéressant de proposer 1 ou 2 objectifs précis pour la séance, autour duquel (ou desquels) les exercices vont s’établir en présentant plusieurs variables et variantes.
Partager ce contenuShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :