Tennis et handball : la situation Björn Borg à l’essai

Faire du tennis à l’entraînement de handball.
A quoi la situation appelée « Björn Borg » peut servir ? Quel en est l’intérêt ? Pour qui ?
 

 

Cette vidéo impressionne, étonne, laisse perplexe, bref.
Je vous décortique la situation, dans une certaine mesure.
 
Difficultés posées par l’exercice :
Les balles de tennis frappées par la raquette, arrivent très vite vers le but.
Le GB ne sait pas lire le mouvement du frapper de balle.
=> le GB n’a pas le temps d’identifier précisément la cible du but que la balle atteindra et si le GB s’interpose, l’impact peut être douloureux.
Quel rapport avec une réelle situation de tir ? 
Le GB ne peut/sait pas lire le bras du tennisman parce qu’il n’a pas d’expérience en tennis.
Cela revient au même que lorsqu’il ne peut pas lire le bras du tireur au Handball quand celui-ci est masqué par la défense (tirs à la hanche ou face à un mur par exemple).
=> Il est donc contraint d’agir une fois que la balle quitte le tamis de la raquette/la main du tireur, de réagir.
Contenus d’apprentissages / Orientations :
  •  Si le GB possède un bon temps de réaction et/ou un grand gabarit
=> objectif : développer le jeu en segmentaire (placer le moins de surface corporelle possible à l’endroit de l’impact, mais suffisamment pour arrêter la balle)
  • – Si le GB a un temps de réaction moyen voire faible et/ou un petit gabarit et qu’il n’a pas peur du contact avec le sol
=> objectif : développer le jeu en projection (placer le plus de surface corporelle possible dans un secteur plus large car on ne sait pas précisément où la balle va arriver)
  • Puissance de l’impact
=> objectif : contractions musculaires et attaques de balle pour limiter les risques de blessure et de douleurs.

Bilan pour le lanceur :
La vitesse donnée à la balle est facile à gérer.
Etre précis pour le lancer n’est pas si simple.
Bilan pour la GB :
 Cela ne fait pas mal çar je contractais mes muscles naturellement avant l’impact (pas de réflexion).
L’exercice m’a forcé à aller chercher les balles hautes plus souvent à 2 mains ou en pied/main.
Il permet de faire bosser des techniques de parades particulières pour atteindre une balle en bulle basse.
Partager ce contenuShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :